Produits bio : les circuits courts sont les moins chers du marché

Bio à la Une, le
Par
Produits bio : les circuits courts sont les moins chers du marché
Produits bio : les circuits courts sont les moins chers du marché Une étude comparative réalisée par l’association Les Paniers Marseillais montre que les fruits et légumes bio vendus en circuits courts coûtent moins chers que ceux vendus en magasins bio et en grande surface. Une preuve que le bio peut être accessible à tous. Les idées reçues se bousculent lorsqu’il s’agit d’évoquer le bio. Il serait “réservé à une minorité”, celle des bobos, et serait trop cher à produire. Un avis que ne partage pas l’association Les Paniers Marseillais, un réseau de distribution de paniers de légumes et de fruits issus de l’agriculture biologique vendus en circuits courts solidaires et sans intermédiaires. Comparer les prix pour mieux sélectionner...
Articles qui devraient vous intéresser :

L’industrie agroalimentaire vs. Circuits courts

Natura Sciences
L’industrie agroalimentaire vs. Circuits courts
- L'industrie agroalimentaire a connu plusieurs crises qui ont marqué nos esprits : crise de la vache folle, l'affaire des poulets aux dioxines en Belgique, contamination de steaks hachés par la bactérie E. Coli, le scandale de la viande de cheval dans les lasagnes de plusieurs marques... Outre...

En bio, la vente en direct a la cote !

Natura Sciences
En bio, la vente en direct a la cote !
Les consommateurs plébiscitent les circuits courts et la vente direct, particulièrement en bio. Les raisons sont multiples : lien et confiance avec les producteurs, qualité supérieure des produits, information sur les pratiques agricoles… Alors, où peut-on se procurer ces produits ?Cet...

L'avantage environnemental des circuits courts est fortement dépendant du mode de production

Actu Environnement
L'avantage environnemental des circuits courts est fortement dépendant du mode de production
Le bilan environnemental des circuits courts n'est pas systématiquement meilleur que celui des circuits longs, affirme l'Ademe. Pour qu'il le soit, modes de production, transport et comportement du consommateur doivent suivre.

Alimentation : comment encourager les circuits courts

Actu Environnement
Alimentation : comment encourager les circuits courts
Les achats réalisés via les circuits courts représentent aujourd'hui 6 à 7% des courses alimentaires. Lors de sa mission d'information, Brigitte Allain, députée Europe écologie les verts, a identifié plusieurs mesures pour les développer.