Accouchement à domicile : « Elle voulait être maîtresse de cet événement »

Le Figaro, le
#Santé
Accouchement à domicile : « Elle voulait être maîtresse de cet événement »
TEMOIGNAGE- Rose-Marie a décidé d'accoucher à la maison sous le contrôle d'une sage-femme.
Articles qui devraient vous intéresser :

Accoucher à domicile : sous quelles conditions ?

Le Figaro
Accoucher à domicile : sous quelles conditions ?
Moins pratiqué en France que dans d’autres pays européens, l’accouchement à domicile est légal mais ne s’adresse pas à toutes les futures mères.

À Nantes, certaines mamans peuvent rentrer chez elles 24 heures après l'accouchement

Le Figaro
À Nantes, certaines mamans peuvent rentrer chez elles 24 heures après l'accouchement
Depuis début avril, la maternité du CHU de Nantes organise des sorties anticipées après l'accouchement. Les mères bénéficient d'au moins deux visites à domicile par une sage-femme libérale.

Accouchement à domicile : qu'en pensent les obstétriciens ?

Le Figaro
Accouchement à domicile : qu'en pensent les obstétriciens ?
AVIS D'EXPERT - Le Pr Israël Nisand (CHRU de Strasbourg/Unistra), explique pourquoi la demande des femmes doit plutôt se diriger vers les « maisons de naissance », plus sûres en cas de complication.

Le raccourcissement du séjour en maternité envisageable avec un bon suivi à domicile

L'avenir
Le raccourcissement du séjour en maternité envisageable avec un bon suivi à domicile
Le raccourcissement de la durée du séjour en maternité après un accouchement, évoqué dans la proposition de budget des soins de santé du gouvernement, est possible en Belgique mais cela implique une réorganisation fondamentale des soins postnatals.