75 % des Français mangent bio

Bio à la Une, le
Par
75 % des Français mangent bio
Les Français et le Bio Un sondage BVA paru le lundi 3 mars met en chiffres la consommation du bio en France. “En dépit du contexte économique difficile, les Français sont de plus en plus nombreux à consommer des produits bio. [...] trois consommateurs sur quatre achètent des produits bio et près d’un quart des Français a même augmenté son budget pour les produits naturels au cours des douze derniers mois” affirme Olivier David, Directeur Général de ma-Reduc.com et commanditaire du sondage BVA. Qui sont les consommateurs de Bio? Un homme (11%), entre 35 et 49 ans (12%), Francilien (13%) et issu d’une catégorie socio-professionnelle favorisée (14%). Voilà le profil type du consommateur de bio mis en lumière par le sondage BVA. Quel budget les...
Articles qui devraient vous intéresser :

Les Français mangent trop de sel et sont trop sédentaires

L'express
Les Français mangent trop de sel et sont trop sédentaires
L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation a dévoilé les résultats de sa 3e étude sur la consommation alimentaire des Français. Non seulement les Français mangent trop de sel, mais ils risquent aussi des problèmes de santé à cause de la chaîne du froid et la...

Les Français mangent trop de viande !

Natura Sciences
Les Français mangent trop de viande !
- Le Fonds mondial de recherche contre le cancer (FMRC) recommande de ne pas consommer plus de 500 grammes de viande rouge par semaine et d'éviter la charcuterie. Mais un Français moyen mange près de 1,15 kg de viande rouge par semaine, selon FranceAgriMer. Cet article Les Français mangent trop...

Les Français mangent mal et se sédentarisent

Le Monde
Les Français mangent mal et se sédentarisent
Selon une vaste étude de l’Anses, les assiettes contiennent toujours plus de produits transformés et de compléments alimentaires, trop de sel et pas assez de fibres.

Les Français mangent plutôt équilibré

Le Figaro
Les Français mangent plutôt équilibré
INFOGRAPHIE - La consommation de sel a reculé ces dernières années, mais des progrès restent à faire sur les fruits et légumes.