Le Giec va rendre le deuxième volet de son rapport

Terra Eco, le
Par
Deuxième round. En septembre dernier, le Groupe d'experts international sur l'évolution du climat (Giec) avait rendu la première partie de son nouveau rapport, dépoussiérant au passage les connaissances sur l'état du changement climatique. Désormais, c'est au tour du deuxième volet de passer sur le gril lors d'une réunion fleuve qui s'est ouverte ce mardi à Yokohama, au Japon. Là, les experts doivent valider un texte sur les impacts du changement climatique dans les différentes régions du globe et préciser (...) - Les Brèves
Articles qui devraient vous intéresser :

Claude Lorius : « Je crois que l'homme va se redresser »

Terra Eco
Claude Lorius : « Je crois que l'homme va se redresser »
A l'occasion de la sortie du rapport du Giec, le glaciologue Claude Lorius, en tournage sur le prochain film de Luc Jacquet, témoigne. Il estime que l'homme va se rendre compte des effets du changement climatique. Ce lundi, le Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat)...

Cinq choses à savoir sur l'alarmant rapport du Giec

Terra Eco
Cinq choses à savoir sur l'alarmant rapport du Giec
Le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat vient de rendre le deuxième volet de son nouveau rapport. Il énumère les conséquences du changement climatique. Passage en revue. Plus de sécheresses et moins d'eau : Plus le climat se réchauffera, plus le nombre d'humains...

Nouveau rapport alarmiste du GIEC sur le réchauffement climatique

Le Monde
Nouveau rapport alarmiste du GIEC sur le réchauffement climatique
Le deuxième volet du nouveau rapport du groupe intergouvernemental d'experts sur l'évolution du climat assombrit encore un peu plus les perspectives de la planète au XXIe siècle.

Pourquoi le changement climatique ne ruinera pas notre PIB

Terra Eco
Pourquoi le changement climatique ne ruinera pas notre PIB
Un réchauffement de 2,5°C n'entraînerait qu'une baisse de 0,2% à 2% du PIB selon le dernier rapport du Giec. Une broutille ? Non, à en croire l'économiste Stéphane Hallegatte, qui rappelle les limites de l'évaluation économique de l'impact. L'économiste Stéphane Hallegatte a participé...