230 villes essuient un refus de Québec

Le Devoir, le
Par
#Actualités sur l'environnement
230 villes essuient un refus de Québec
Même s’il en a le pouvoir, le ministre de l’Environnement, David Heurtel, refuse d’accorder à 230 municipalités le droit d’adopter des règles plus strictes que celles mises en place par le gouvernement Couillard pour protéger les sources d’eau potable lors des forages pétroliers et gaziers, a appris Le Devoir.
Articles qui devraient vous intéresser :

Québec s’en remet à TransCanada

Le Devoir
Québec s’en remet à TransCanada
Malgré le fait qu’il ait essuyé uniquement des refus de TransCanada à ses demandes répétées d’un avis scientifique en bonne et due forme, le gouvernement du Québec a autorisé l’entreprise à mener des forages sous-marins dans le secteur maritime de Cacouna en vue de la construction...

Un virus affectant le saumon non dévoilé

Le Devoir
Un virus affectant  le saumon non dévoilé
Une agence fédérale et le gouvernement du Nouveau-Brunswick essuient des critiques pour ne pas avoir...

Les villes, moteur de la transition

Le Devoir
Les villes, moteur de la transition
De Los Angeles à Stockholm, en passant par Berlin, les grandes villes du monde cherchent de plus en plus des solutions de rechange au pétrole pour propulser leur réseau de transport collectif. Au Québec, alors que la Politique d’électrification se met tranquillement en place, de petites...

La protection des milieux humides fait débat à Québec

Le Devoir
La protection des milieux humides fait débat à Québec
Alors que Régis Labeaume presse le gouvernement de laisser les villes gérer seules les milieux humides, des organismes plaident que les villes ont déjà trop de pouvoirs en la matière et ont échoué à protéger les milieux humides dans le passé.