Un viticulteur bio poursuivi pour avoir refusé de traiter sa vigne

L'express, le
Un viticulteur bio poursuivi pour avoir refusé de traiter sa vigne
Un vigneron de Côte-d'Or doit comparaître lundi au tribunal de Dijon pour avoir refusé de traiter ses ceps contre la flavescence dorée. Or, ce traitement est obligatoire car la maladie est grave et très contagieuse.
Articles qui devraient vous intéresser :

Un nouveau viticulteur bio poursuivi pour avoir refusé de traiter ses vignes

Bio à la Une
Un nouveau viticulteur bio poursuivi pour avoir refusé de traiter ses vignes
Un viticulteur bio poursuivi pour avoir refusé de traiter ses vignes ©Guillaume Baudin Thibault Liger-Belair, vigneron bio, a refusé de se soumettre à un arrêté préfectoral qui l’enjoignait de traiter ses vignes avec des insecticides pour lutter contre la flavescence dorée....

Un viticulteur poursuivi pour avoir refusé de traiter ses vignes

Liberation
Un viticulteur poursuivi pour avoir refusé de traiter ses vignes
Un arrêté préfectoral pris en juin impose à tous les viticulteurs de la Côte d'Or l'usage d'un insecticide. Ce que se refuse à faire un producteur de vin biodynamique.

Le viticulteur bio condamné pour avoir refusé de traiter ses vignes

Le Nouvel Observateur
Le viticulteur bio condamné pour avoir refusé de traiter ses vignes
Emmanuel Giboulot devra s'acquitter de 500 euros d'amende après avoir refuser de traiter ses ceps contre une maladie mortelle de la vigne.

Il avait refusé de traiter sa vigne, le vigneron bio est jugé lundi

France Info
Il avait refusé de traiter sa vigne, le vigneron bio est jugé lundi
Un viticulteur de Côte-d'Or comparaît ce lundi devant le tribunal de Dijon pour avoir ignoré d'appliquer un arrêté préfectoral. Adepte de la biodynamie, il avait refusé d'utiliser un pesticide pour éradiquer la flavescence dorée, une maladie de la vigne.