Les messages antitabac ont l’effet inverse chez les fumeurs

L'avenir, le
Les messages antitabac ont l’effet inverse chez les fumeurs
Stigmatiser les fumeurs à travers des messages ou campagnes de communication antitabac semble être une fausse bonne idée pour les persuader d’arrêter, si l’on en croit cette étude américaine qui s’est intéressée au sujet.
Articles qui devraient vous intéresser :

Tabac : les messages sanitaires ne font plus effet

Le Figaro
Tabac : les messages sanitaires ne font plus effet
Des techniques existent pour éviter que les fumeurs ne fassent abstraction des mises en garde sur les paquets.

L’e-cigarette, outil supplémentaire de lutte antitabac ?

Le Figaro
L’e-cigarette, outil supplémentaire de lutte antitabac ?
Alors que les autorités sanitaires américaines envisagent de réduire le taux de nicotine dans les cigarettes, une étude montre un lien entre émergence de la cigarette électronique et baisse du nombre de fumeurs de tabac.

Les fumeurs sont pourris de l'intérieur

Le Figaro
Les fumeurs sont pourris de l'intérieur
VIDÉO - Pour leur campagne antitabac 2015, les autorités britanniques ont considéré que les dangers pour les poumons, le cœur et le cancer étaient désormais bien connus, et préféré insister sur tous les autres dégâts provoqués par la cigarette.

Les mesures antitabac les plus radicales

Le Figaro
Les mesures antitabac les plus radicales
Si la France a fait figure de précurseur dans la lutte antitabac en 1991 avec la loi Évin, elle s'est depuis laissé distancer par un certain nombre de pays, qui n'hésitent plus à appliquer des mesures fortes pour décourager leurs citoyens accros à la cigarette.