Quand les actrices font parler de l'endométriose

Le Figaro, le
#Santé
Quand les actrices font parler de l'endométriose
L'Américaine Lena Dunham, créatrice de la série Girls, a annoncé sur Facebook qu'elle suspendait temporairement ses activités en raison de son endométriose. Une mise en lumière bienvenue sur cette maladie peu connue qui touche 10% des femmes réglées.
Articles qui devraient vous intéresser :

Julia, maman après sept ans de galère: "Il m'a fallu du temps avant de parler d'endométriose"

L'express
no preview
Julia, 32 ans, souffre d'endométriose, une maladie gynécologique qui lui a notamment causé des problèmes de fertilité. Opérations, FIV, don d'ovocyte... Récit de son parcours du combattant qui l'a conduite en Belgique pour devenir mère.

Endométriose: "Le plus dur, c'est de souffrir tout en passant pour une comédienne"

L'express
no preview
Maux intenses pendant les règles, rapports sexuels douloureux, problèmes de fertilité, moral vacillant... Cinq femmes âgées de 24 à 66 ans nous racontent leur calvaire lié à l'endométriose, maladie gynécologique qui touche une femme sur dix.

L'actrice Daisy Ridley souffre d'endométriose depuis ses 15 ans

L'express
L'actrice Daisy Ridley souffre d'endométriose depuis ses 15 ans
Daisy Ridley est comme 10% des femmes: elle souffre d'endométriose, maladie gynécologique évolutive et chronique. Sur Instagram, la comédienne de Star Wars VII a parlé de son combat.

Endométriose: "C'est comme un cancer dont on ne meurt pas"

L'express
Endométriose: 'C'est comme un cancer dont on ne meurt pas'
Mal connue et taboue, l'endométriose touche une femme en âge de procréer sur dix. Cette maladie provoque des règles douloureuses et des problèmes d'infertilité. A un stade avancé, elle peut même être handicapante au quotidien, comme c'est le cas pour Megane. Elle raconte.