Marché carbone : le Parlement européen adopte la réforme pour 2021-2030

Actu Environnement, le
Par
#Gouvernance
Marché carbone : le Parlement européen adopte la réforme pour 2021-2030
Mardi 6 février, le Parlement européen a formellement validé la réforme du marché carbone (EU-ETS ou SCEQE) pour la période 2021-2030. La nouvelle législation, qui avait fait l'objet d'un accord informel le 10 novembre dernier entre la présidence...
Articles qui devraient vous intéresser :

Marché carbone : Conseil et Parlement s'accordent sur la réforme pour 2021-2030

Actu Environnement
Marché carbone : Conseil et Parlement s'accordent sur la réforme pour 2021-2030
Le conseil de l'UE et le Parlement européen se sont accordés sur la réforme du marché de quotas d'émissions de gaz à effet de serre pour la période 2021-2030. L'UE espère voir augmenter à 25-30 euros le prix de la tonne de CO2.

Marché carbone : le Parlement européen fixe sa position

Actu Environnement
Marché carbone : le Parlement européen fixe sa position
Le Parlement européen vient d'adopter sa position pour la réforme du marché carbone européen pour la période 2021-2030. Le rapporteur voulait réduire davantage les quotas alloués chaque année. La mesure n'a pas été retenue.

Marché carbone européen : le Parlement européen accepte de prolonger l'exemption des vols intercontinentaux

Actu Environnement
Marché carbone européen : le Parlement européen accepte de prolonger l'exemption des vols intercontinentaux
Mercredi 13 septembre, le Parlement européen a adopté la prolongation jusqu'en décembre 2020 de l'exemption des vols intercontinentaux aux règles du système d'échange de quotas d'émission de l'UE (SEQE ou UE-ETS). Le marché de carbone européen ne ...

Réforme du marché carbone : la commission Mestrallet plaide pour des prix plancher et plafond

Actu Environnement
Réforme du marché carbone : la commission Mestrallet plaide pour des prix plancher et plafond
Le pré-rapport de la commission Canfin-Grandjean-Mestrallet propose d'instaurer un corridor de prix sur le marché carbone européen. Mais l'idée, défendue par le Gouvernement français, fait l'objet d'une vive opposition au Parlement européen.