Demi-victoire pour les victimes des essais nucléaires français

Le Monde, le
Demi-victoire pour les victimes des essais nucléaires français
La cour d’appel de Bordeaux reconnaît le droit à l’indemnisation de neufs militaires irradiés. 150 000 personnes sont potentiellement atteintes par ces essais qui se sont déroulés de 1960 à 1996 au Sahara et en Polynésie française.
Articles qui devraient vous intéresser :

Essais nucléaires : la France face à son passé

France Info
Essais nucléaires : la France face à son passé
De nouveaux documents dévoilent l'étendue des radiations émises par les premiers essais nucléaires français en Algérie. A-t-elle pointq 'uon peut se demander si un jour la France devra indemniser les populations locales.

Essais nucléaires en Polynésie : Hollande «reconnait l'impact environnemental et sanitaire»

Le Parisien
Essais nucléaires en Polynésie : Hollande «reconnait l'impact environnemental et sanitaire»
François Hollande se savait attendu pour son retour à Papeete, lundi. Le dossier de l'indemnisation des victimes des essais nucléaires menés durant 30 ans par la France (1966-1996) était le sujet majeur...

L’Assemblée nationale favorise les indemnisations de victimes d’essais nucléaires en Polynésie

Le Monde
L’Assemblée nationale favorise les indemnisations de victimes d’essais nucléaires en Polynésie
La notion de « risque négligeable » jusqu’alors en vigueur a été supprimée, lors d’un vote qualifié d’« historique » par plusieurs orateurs.

Le militaire qui a posé la charge explosive sur le Rainbow Warrior présente ses excuses

Le Monde
Le militaire qui a posé la charge explosive sur le Rainbow Warrior présente ses excuses
Le 10 juillet 1985, sur ordre du ministère de la défense, des agents français de la DGSE avaient coulé le chalutier de Greenpeace qui perturbait les essais nucléaires français dans le Pacifique.