Les violences policières : une menace grave pour l'Etat de droit

Notre Planète, le
Les violences policières : une menace grave pour l'Etat de droit
Dans de nombreux pays européens, les policiers font bien trop souvent un usage excessif de la force contre des manifestants, maltraitent les personnes détenues, ciblent les minorités ou se rendent coupables d'autres manquements. Ces comportements ont pour effet de saper la confiance des citoyens à l'égard de l'Etat, la cohésion sociale et l'efficacité du maintien de l'ordre, laquelle repose sur la coopération entre la police et les populations locales.
Articles qui devraient vous intéresser :

Sivens : une vingtaine d'interpellations lors de la manifestation interdite à Toulouse

Le Monde
Sivens : une vingtaine d'interpellations lors de la manifestation interdite à Toulouse
Environ 500 manifestants ont défilé contre « les violences policières » et la mort de Rémi Fraisse, dans une ville quadrillée par les forces de l'ordre.

Hommage à Rémi Fraisse : la manifestation de Nantes dégénère

Le Monde
Hommage à Rémi Fraisse : la manifestation de Nantes dégénère
La manifestation contre les violences policières organisée samedi, à Nantes, a fait au moins cinq blessés.

Débordements lors de manifestations contre les violences policières à Nantes et Toulouse

Le Monde
Débordements lors de manifestations contre les violences policières à Nantes et Toulouse
A Nantes, un policier a été blessé légèrement au thorax par un jet de pierre et transporté au CHU. En tout, une vingtaine de manifestants ont été interpellés dans les deux villes.

Rémi Fraisse : convergence entre facs et lycées attendue

Le Monde
Rémi Fraisse : convergence entre facs et lycées attendue
Près de 200 jeunes se sont réunis en assemblée générale sur le campus de l'université Rennes-II, malgré sa fermeture pour « raisons de sécurité » afin d'empêcher cette réunion consacrée aux suites de la mort de Rémi Fraisse et aux « violences policières ».