Maladies neurodégénératives: «Ce qui va compter, ce sont les moyens financiers»

Le Figaro, le
Par
#Santé
Maladies neurodégénératives: «Ce qui va compter, ce sont les moyens financiers»
INTERVIEW - Le Pr Alexis Brice, neurologue et coordinateur d'une équipe de recherche à l'Institut du cerveau et de la moelle épinière, explique l'intérêt de regrouper toutes les maladies neurodégénératives, dont Alzheimer et Parkinson, dans un même plan.
Articles qui devraient vous intéresser :

Les oublis du plan pour les maladies neurodégénératives

Le Figaro
Les oublis du plan pour les maladies neurodégénératives
Les associations sont sceptiques face au projet gouvernemental, dévoilé mardi, sur ces maladies qui s'attaquent progressivement au système nerveux (Alzheimer, Parkinson, sclérose en plaques…).

Téléthon: «Les applications ne s’arrêtent pas aux maladies rares»

Le Figaro
Téléthon: «Les applications ne s’arrêtent pas aux maladies rares»
Maladies cardio-vasculaires et neurodégénératives, épilepsie ou cancers pourraient, dans un futur proche, bénéficier des traitements mis au point par les équipes financées par le Téléthon.

Nobel de médecine : qu'est-ce que l'autophagie ?

Le Point
Nobel de médecine : qu'est-ce que l'autophagie ?
INTERVIEW. Patrick Auberger explique pourquoi les travaux de Yoshinori Ohsumi vont révolutionner le traitement des cancers et des maladies neurodégénératives.

Un bébé sur cinq sans médecin: une question de moyens?

L'avenir
Un bébé sur cinq sans médecin: une question de moyens?
Un enfant sur cinq n’a ni médecin traitant, ni pédiatre. Dans les familles défavorisées. Une question de moyens financiers? Non, plutôt socioculturelle.