Gengis Khan peut remercier le changement climatique

Terra Eco, le
Par
Les immenses conquêtes de Gengis Khan au XIIIème siècle ne sont pas le seul fruit de ses talents de stratège. Une étude publiée ce mardi dans la revue scientifique Actes de l'académie américaine des sciences indique qu'un changement climatique brutal est venu en aide à l'empereur mongol. A une longue période froide et très sèche a succédé un climat plus chaud et plus humide qui a verdi la steppe et nourri les chevaux des conquérants qui allaient fonder le plus vaste empire de tous les temps. Une étude (...) - Les Brèves
Articles qui devraient vous intéresser :

Vendanges précoces : le changement climatique donnerait du bon vin

Futura Sciences
Vendanges précoces : le changement climatique donnerait du bon vin
Une étude conduite par la Nasa et l'université d'Harvard, aux États-Unis, montre que les vendanges précoces observées ces dernières décennies sont dues au changement climatique. Ce phénomène aurait un impact sur le vin qui serait de meilleure qualité.

COP21 : le changement climatique a aussi un impact sur la santé

Futura Sciences
COP21 : le changement climatique a aussi un impact sur la santé
La conférence des Nations Unies sur les changements climatiques s'ouvre ce dimanche 30 novembre au Bourget, près de Paris, et se tiendra jusqu'au 11 décembre 2015. Des avancées politiques sont espérées pour ralentir le changement climatique qui a de nombreux effets négatifs sur la santé...

Changement climatique : les chevreuils s'adaptent mal

Futura Sciences
Changement climatique : les chevreuils s'adaptent mal
En décalant les saisons, le changement climatique modifie le cycle de vie de nombreux végétaux et animaux. Certaines espèces s'adaptent bien à ce décalage, d’autres n’y parviennent pas. C'est le cas du chevreuil des forêts dont la période de mise bas n'a pas changé en 27 ans. Ce...

Le premier mammifère disparu à cause du changement climatique

Futura Sciences
Le premier mammifère disparu à cause du changement climatique
Un petit rongeur qui vivait sur une île au large de l'Australie serait le premier mammifère victime du changement climatique : Melomys rubicola semble avoir disparu de son île de Bramble Cay. L’animal a été vu pour la dernière fois en 2009 par un pêcheur.