Pointe de consommation : le mécanisme de capacité sera lancé en 2017

Actu Environnement, le
Par
#Energies
Pointe de consommation : le mécanisme de capacité sera lancé en 2017
Le mécanisme de capacité doit permettre d'assurer la sécurité électrique de la France en transférant la responsabilité de la couverture de la pointe aux fournisseurs et aux gros consommateurs. Explications en image.
Articles qui devraient vous intéresser :

[INFOGRAPHIE] Sécurité électrique : le mécanisme de capacité est opérationnel depuis le 1er janvier 2017

Actu Environnement
[INFOGRAPHIE] Sécurité électrique : le mécanisme de capacité est opérationnel depuis le 1er janvier 2017
Le mécanisme de capacité vise à assurer la couverture des pointes de consommation d'électricité. Entré en vigueur le 1er janvier, il a permis de certifier pour 2017 près de 92.407 MW de capacités, à un prix de référence de 10.000 euros le mégawatt.

Le marché de capacité opérationnel dès 2017, avec l'aval de l'UE

Actu Environnement
Le marché de capacité opérationnel dès 2017, avec l'aval de l'UE
La Commission européenne a donné son feu vert au marché de capacité français. Il sera opérationnel en 2017. L'objectif : garantir que les capacités de production seront disponibles lors des périodes de pointe de consommation d'électricité.

Mécanisme de capacité : les nouvelles règles approuvées par arrêté

Actu Environnement
Mécanisme de capacité : les nouvelles règles approuvées par arrêté
La ministre de l'Environnement a approuvé les aménagements apportés par RTE aux règles du mécanisme de capacité. Demandées par la Commission européenne, ces évolutions doivent garantir la libre concurrence et la transparence du dispositif.

Le prochain lancement du mécanisme de capacités a-t-il été suffisamment anticipé par les acteurs du secteur ?

Actu Environnement
Le prochain lancement du mécanisme de capacités a-t-il été suffisamment anticipé par les acteurs du secteur ?
Alors que la Commission européenne a donné son feu vert pour le lancement du mécanisme de capacité français au 1er janvier 2017, Christine Le Bihan-Graf et Elizabeth Creux du cabinet d'avocats De Pardieu Brocas Maffei doutent de la préparation des...