Les malades sont détectables à l'odeur

Le Figaro, le
Par
#Santé
Les malades sont détectables à l'odeur
Le nez humain est capable de distinguer les personnes infectées de celles en bonne santé, selon une étude. Une propriété qui pourrait servir à réduire le risque de contagion.
Articles qui devraient vous intéresser :

Les plats les plus gras détectables à l'odeur

Le Figaro
Les plats les plus gras détectables à l'odeur
À l'instar de l'animal, l'homme peut détecter la teneur en lipides des aliments uniquement par l'odorat.

Une femme découvre que la maladie de Parkinson a une odeur

Le Figaro
no preview
À l'aide de son seul nez, cette Écossaise a été capable de poser un diagnostic correct sur 12 personnes, certaines malades, d'autres pas.

Une application à l’aide des malades atteints du psoriasis

L'avenir
Une application à l’aide des malades atteints du psoriasis
À l’occasion de la journée mondiale du psoriasis, ce 29 octobre, la photographe Lieve Blancqaert dévoilait des photos de malades et la firme Leo Pharma lançait une application gratuite à destination des malades. Le Docteur Blouard, dermatologue, nous informe sur la maladie.

Les coraux font l'odeur des océans et régulent le climat

Futura Sciences
Les coraux font l'odeur des océans et régulent le climat
Les océans ont une odeur particulière que l’on doit principalement aux coraux. Les récifs jouent un grand rôle dans le cycle du soufre et dans la formation des nuages. Ils produisent des DMSP, précurseurs des aérosols impliqués dans la condensation de la vapeur d’eau atmosphérique. On...