Royal sera-t-elle la vice-Première ministre du gouvernement ?

Terra Eco, le
Par
Royal sera-t-elle la vice-Première ministre du gouvernement ?
La nouvelle ministre de l'Ecologie s'exprime sur bien des sujets au delà de ceux dévolus à son administration. Pour l'avocat Arnaud Gossement, elle peut être ce « vice-Premier ministre », qu'appelait de ses vœux Nicolas Hulot en 2007. 31 janvier 2007 : Ségolène Royal est la première des dix candidat(e)s à l'élection présidentielle à signer, devant un parterre de responsables d'ONG, réunis au musée du Quai Branly à Paris, le « Pacte écologique ». Un contrat moral défendu par Nicolas Hulot, qui a permis de (...) - Opinion / Politique, Développement durable, Chronique
Articles qui devraient vous intéresser :

Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, en huit citations

Terra Eco
Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, en huit citations
L'ancienne candidate socialiste à l'élection présidentielle de 2007 rejoint le gouvernement dirigé par Manuel Valls. Retour en huit citations sur son lien particulier avec l'écologie. Ségolène Royal est devenue mercredi 2 avril ministre du gouvernement Valls. Elle est désormais chargée de...

Climat  : une étudiante en droit attaque en justice le gouvernement néo-zélandais

Le Monde
Climat  : une étudiante en droit attaque en justice le gouvernement néo-zélandais
Sarah Thomson accuse la vice-première ministre chargée de l’environnement d’« inaction » face au réchauffement climatique. Un procès doit s’ouvrir lundi 26 juin.

Ecotaxe : remous après la déclaration de Royal

Le Parisien
Ecotaxe : remous après la déclaration de Royal
A peine nommée, déjà au coeur du débat. La première sortie de Ségolène Royal, nouvelle ministre de l'Ecologie du gouvernement Valls, sur «la remise à plat» de l'écotaxe, actuellement suspendue,...

Gouvernement Valls : retour d'un "superministère" de l'Environnement

Actu Environnement
Gouvernement Valls : retour d'un 'superministère' de l'Environnement
Ségolène Royal est la nouvelle ministre de l'Environnement, à la tête d'un ministère au périmètre élargi. Elle sera en charge de l'écologie, du développement durable et de l'énergie. Ce dernier portefeuille était également convoité par l'Economie.