Un tribunal ordonne la libération d'un orang-outan

Le Monde, le
Un tribunal ordonne la libération d'un orang-outan
Un tribunal argentin a reconnu dimanche le droit de vivre en liberté à une femelle orang-outan, considérant l'animal comme « une personne non humaine ». Une première mondiale.
Articles qui devraient vous intéresser :

Indonésie : ils tuent et mangent un orang-outan, une espèce protégée

Le Parisien
Indonésie : ils tuent et mangent un orang-outan, une espèce protégée
Voilà un repas qui va leur rester sur l'estomac. Des ouvriers d'une plantation indonésienne de palmier à huile ont tué, découpé et mangé un orang-outan de Bornéo, une espèce en voie de disparition, ont...

Bornéo : laissé pour mort, un bébé orang-outan sauvé

Le Parisien
Bornéo : laissé pour mort, un bébé orang-outan sauvé
Il était «quasi-momifié» quand les membres d'International Animal Rescue (IAR) l’ont trouvé. Gito, un bébé orang-outan âgé d’à peine trois ou quatre mois a été abandonné en plein soleil dans une...

Indonésie : un orang-outan meurt criblé de plus de 40 balles

Le Parisien
Indonésie : un orang-outan meurt criblé de plus de 40 balles
Les vétérinaires ont tout fait pour la sauver. En vain. Une femelle orang-outan est morte en Indonésie après avoir reçu plus de 40 balles dans le corps. L'animal a été retrouvé dans un état...

Un tribunal de l’ONU ordonne la libération des militants de Greenpeace détenus en Russie

Le Devoir
Un tribunal de l’ONU ordonne la libération des militants de Greenpeace détenus en Russie
Le tribunal international du droit de la mer a ordonné vendredi à la Russie de laisser partir les militants de Greenpeace qu’elle a arrêtés en septembre, ce qu’ont immédiatement refusé de faire les autorités judiciaires du pays. Le Montréalais Alexandre Paul a pour sa part pu quitter sa...