Quotas de CO2 : un cadeau de 800 millions à ArcelorMittal

Terra Eco, le
Par
Selon un rapport signé du bureau français Syndex et remis aux syndicats, ArcelorMittal aurait reçu un surplus de 165 millions de tonnes de CO2 gratuites sur 2008-2012 soit – au prix actuel de la tonne de CO2 – un cadeau de 808 millions d'euros. « Tout en bénéficiant de quotas de CO2 gratuits qu'il a valorisés sur le marché, ArcelorMittal a réduit drastiquement les effectifs en Europe. En 2008, le groupe occupait 130 051 travailleurs dans l'Union européenne à 27 (…). A la fin de l'année 2012, l'effectif (...) - Les Brèves
Articles qui devraient vous intéresser :

Edouard Martin : « Non aux quotas gratuits de CO2 pour les industriels »

Le Monde
Edouard Martin : « Non aux quotas gratuits de CO2 pour les industriels »
Le député européen, ancien délégué du personnel CFDT d’ArcelorMittal, estime que la réforme du marché européen des droits d’émission doit mettre fin à la « générosité » de Bruxelles envers les pollueurs

Acide en Moselle : ArcelorMittal contre-attaque

Le Parisien
Acide en Moselle : ArcelorMittal contre-attaque
ArcelorMittal riposte. Dans un communiqué daté de mardi 25 juillet 2017, le géant de l’acier dévoile les principales conclusions de son audit interne sur l’affaire du dépôt de résidus sur son site de Florange...

Déchets acides d'ArcelorMittal : les internautes au secours du lanceur d’alerte

Le Parisien
Déchets acides d'ArcelorMittal : les internautes au secours du lanceur d’alerte
Après le témoignage du chauffeur qui a révélé avoir été contraint de déverser plusieurs centaines de mètres cubes d’acide d’ArcelorMittal dans le crassier de Marspich, un élan de solidarité s’est lancé...

"J'aurais dû me taire" : le chauffeur d'ArcelorMittal regrette d'avoir lancé l'alerte

Le Nouvel Observateur
'J'aurais dû me taire' : le chauffeur d'ArcelorMittal regrette d'avoir lancé l'alerte
Le chauffeur, qui affirme avoir été contraint de déverser de l'acide d'ArcelorMittal dans la nature, ne retrouve plus de travail.