Des sites naturels irremplaçables à protéger d'urgence

France Info, le
Par
#Environnement #Colombie #Guadeloupe #Martinique #revue Science #Sites naturels irremplaçables
Des sites naturels irremplaçables à protéger d'urgence
Les  îles Galapagos, le Parc de Manu au Pérou mais aussi le Parc naturel régional de la Martinique.  Une nouvelle étude publiée ce vendredi  dans la revue Science a identifié les aires protégées les plus importantes, des sites naturels jugés irremplaçables, pour empêcher l'extinction des espèces de mammifères, d'oiseaux et d'amphibiens dans le monde.
Articles qui devraient vous intéresser :

Les sites naturels Unesco victimes de braconnage ou de trafic de bois

Le Parisien
Les sites naturels Unesco victimes de braconnage ou de trafic de bois
Le WWF tire encore la sonnette d'alarme. Cette fois-ci, au sujet des sites naturels classés au Patrimoine mondiale de l'Unesco. Environ 45% de ces quelque 200 sites sont victimes de braconnage ou d'exploitation...

Sites naturels de compensation : les opérateurs redoublent de prudence

Actu Environnement
Sites naturels de compensation : les opérateurs redoublent de prudence
Le dispositif des sites naturels de compensation est désormais opérationnel. Du moins réglementairement. Les opérateurs potentiellement intéressés par ce nouveau métier font en effet preuve d'une grande prudence.

GRAND FORMAT. Patrimoine de l'Unesco : ces sites magnifiques et menacés

Le Nouvel Observateur
GRAND FORMAT. Patrimoine de l'Unesco : ces sites magnifiques et menacés
Du parc national des Virunga aux forêts de Sumatra, 114 sites en danger ont été répertoriés par le WWF, soit la moitié des sites naturels classés au patrimoine mondial de l’Unesco. 

Près de la moitié des sites protégés par l'Unesco victimes de trafics

Le Nouvel Observateur
Près de la moitié des sites protégés par l'Unesco victimes de trafics
45% des sites naturels inscrits au Patrimoine mondial sont à la merci des braconniers et de l'exploitation illégale de bois, d'après un rapport de l'ONG écologiste WWF.