L'EPR d'Hinkley Point, un casse-tête pour EDF

Challenges, le
Par
#Challenges Soir
L'EPR d'Hinkley Point, un casse-tête pour EDF
Le patron d' EDF  au Royaume-Uni a reconnu que la centrale nucléaire, dont la décision d'investissement se fait attendre, démarrerait sans doute plus tard que l'année 2023 prévue au départ.
Articles qui devraient vous intéresser :

Hinkley Point: EDF revoit la facture à la hausse

Challenges
Hinkley Point: EDF revoit la facture à la hausse
EDF a réévalué lundi le coût des futurs réacteurs d'Hinkley Point. Il est désormais estimé à 19,6 milliards de livres sterling soit 1,5 milliard par rapport à précédemment.

Nucléaire : le projet d'EPR d'Hinkley Point devrait être approuvé  

Le Parisien
Nucléaire : le projet d'EPR d'Hinkley Point devrait être approuvé  
Ce n'est plus qu'une question de jours mais la décision d'EDF de réaliser les deux réacteurs EPR à Hinkley Point, au sud-ouest de l'Angleterre, ne fait plus guère de doute. Le groupe français a convoqué...

EDF tente de rassurer les députés britanniques sur l’avenir de la centrale d’Hinkley Point

Le Monde
EDF tente de rassurer les députés britanniques sur l’avenir de la centrale d’Hinkley Point
Auditionné, mercredi, au Parlement de Westminster, le PDG d’EDF Energy s’est efforcé de répondre aux craintes et aux doutes entourant le projet de construction des deux réacteurs EPR d’Hinkley Point.

Hinkley Point : le Royaume-Uni conditionne son feu vert au projet d'EDF

Actu Environnement
Hinkley Point : le Royaume-Uni conditionne son feu vert au projet d'EDF
Le gouvernement britannique fixe une condition à la construction par EDF de deux réacteurs nucléaires à Hinkley Point : l'entreprise ne pourra pas vendre ses parts avant la fin des travaux. Les projets suivants seront sous surveillance.