L’usage des pesticides va tuer la production agricole

Bio à la Une, le
Par
L’usage des pesticides va tuer la production agricole
Les pesticides nuisent à l'ensemble de la biodiversité et menacent la production alimentaire Un groupe d'experts internationaux alarme sur les effets des pesticides tant sur les écosystèmes que sur la production alimentaire elle même. En nuisant à l'ensemble de la biodiversité, les néonicotinoïdes tuent la terre et menacent les récoltes. Introduits en France au milieu des années 1990, les insecticides néonicotinoïdes représentent 40 % du marché des intrants à usage agricole. Pour comprendre les effets de ces produits sur les écosystèmes, une cinquantaine de scientifiques de quinze nationalités différentes ont travaillé ensemble, pendant cinq ans, et ont analysé plus de 800 études publiées au cours de ces vingt dernières années. Et si le déclin...
Articles qui devraient vous intéresser :

Vers l'interdiction de l'usage non agricole des pesticides ?

Actu Environnement
Vers l'interdiction de l'usage non agricole des pesticides ?
Le sénateur Joël Labbé et les membres du groupe écologiste de la Chambre haute ont déposé le 7 octobre une proposition de loi visant à interdire l'usage non agricole des produits phytosanitaires. Le texte prévoit d'interdire aux personnes publiques (Etat, régions, départements, communes,...

Surfaces d'intérêt écologique : le Parlement européen souhaite interdire les pesticides

Actu Environnement
Surfaces d'intérêt écologique : le Parlement européen souhaite interdire les pesticides
Les députés européens ont refusé d'autoriser les pesticides dans les surfaces d'intérêt écologique. Il s'agissait d'une proposition de la commission agricole du Parlement pour notamment soutenir la production de légumineuses à usage animal.

Les exploitations agricoles de grandes cultures pourraient réduire leur usage de pesticides de 30%

Actu Environnement
Les exploitations agricoles de grandes cultures pourraient réduire leur usage de pesticides de 30%
Les exploitations de grandes cultures pourraient réduire leur usage de pesticides sans pertes économiques ou de production, selon une étude parue dans Nature plants. Explication de Nicolas Munier-Jolain, ingénieur de recherche dans l'unité Agroéco...

Un viticulteur refuse de traiter aux pesticides : il encourt 30 000 euros d'amende et 6 mois de prison...

Notre Planète
Un viticulteur refuse de traiter aux pesticides : il encourt 30 000 euros d'amende et 6 mois de prison...
Aujourd'hui, un viticulteur encourt 30 000 euros d'amende et 6 mois d'emprisonnement pour avoir refuser de traiter, à titre préventif, sa propre production avec des pesticides . Retour sur une affaire étonnante qui révèle l'incompatibilité et l'incompréhension entre deux modes de production...