Le véritable enjeu des débats sur le principe de précaution

Le Monde, le
Le véritable enjeu des débats sur le principe de précaution
Le principe de précaution est sur la sellette : il pourrait être retiré de la Constitution française. Mais pour Nicolas Treich (Toulouse School of Economics), l’enjeu n’est pas la nécessité de le retirer, ou le reformuler. Il a en effet surtout une portée symbolique, et n’est pas opérationnel.
Articles qui devraient vous intéresser :

Principe de précaution : ne nous trompons pas de combat !

Le Monde
Principe de précaution : ne nous trompons pas de combat !
Certains décrient le principe de précaution qui entraverait l’activité économique et empêcherait l’innovation. La précaution s’avère en général plus rentable que l’inaction.

La révision du principe de précaution à l'ordre du jour de l'Assemblée

Actu Environnement
La révision du principe de précaution à l'ordre du jour de l'Assemblée
Les députés débattront le 4 décembre d'une proposition de loi visant à substituer au principe de précaution un principe d'innovation responsable. Un sujet qui tient à coeur à certains élus UMP qui ont déposé cinq propositions de loi en 18 mois.

De la difficile équation entre principe de précaution et innovation

Actu Environnement
De la difficile équation entre principe de précaution et innovation
Alors que la France peine à s'imposer dans la compétition économique mondiale, le principe de précaution est plus que jamais critiqué. Une proposition de loi propose de le clarifier, en inscrivant dans la Constitution un principe d'innovation.

Glyphosate : entre science, lobbies et principe de précaution

Natura Sciences
Glyphosate : entre science, lobbies et principe de précaution
- L’autorisation européenne du glyphosate expire le 15 décembre prochain. Classé « cancérogène probable pour l’homme » par le CIRC, celle-ci est jugée « improbable » par l’Efsa, l'Echa et l'Anses. Résumé d’une polémique scientifique et politique, au nom du principe de...