Rencontre avec une famille à Date – 50 km de Fukushima

Greenpeace, le
Par
#Energie / Climat #Fukushima #nucleaire
Rencontre avec une famille à Date – 50 km de Fukushima
Alors que la catastrophe nucléaire est toujours en cours, Jean-François Julliard est en ce moment à Fukushima au Japon. Invité par le bureau de Greenpeace sur place, il rencontre des habitants, et des agriculteurs de la zone sinistrée de la centrale. Dans la région de Fukushima, nos pérégrinations se poursuivent. Après avoir échangé et écouté les témoignages d’agriculteurs de la région, nous avons pu dialoguer avec des familles. Des familles confrontées au risque immédiat de la contamination, et aux bouleversements que celui-ci a provoqué dans leur quotidien, notamment pour les enfants. Minako Sugano habite la ville de Date, à environ 50 km à l’ouest de la centrale. Date a été affectée par le panache radioactif dans les jours et les semaines qui ont...
Articles qui devraient vous intéresser :

A Fukushima, la menace est dans l'air

Terra Eco
A Fukushima, la menace est dans l'air
Namie, Odaka, Date, Iitate, Kawamata : autant de territoires vérolés de la préfecture de Fukushima (Japon). C'est là que deux photographes du (...)

Le « cochonglier », la bête hybride de Fukushima

Terra Eco
no preview
Les « cochongliers », ça vous dit quelque chose ? Non, ce ne sont pas des êtres fantasmagoriques sortis de l'imagination du réalisateur japonais de films d'animation Hayao Miyazaki, malgré leur air de famille avec les sangliers géants de Princesse Mononoké. Ces délicieuses bestioles –...

Naoto Matsumura, le dernier homme de Fukushima

France Info
Naoto Matsumura, le dernier homme de Fukushima
TEMOIGNAGE | Depuis trois ans et le tsunami qui a déclenché la catastrophe nucléaire, Naoto Matsumura est resté seul dans la zone interdite autour de la centrale accidentée. Cet agriculteur a refusé de quitter la terre de ses ancêtres. Sauf cette semaine où il fait une tournée en...

Dans les zones évacuées de Fukushima

France Info
Dans les zones évacuées de Fukushima
DE NOTRE ENVOYÉE SPÉCIALE À FUKUSHIMA | Depuis cet été, les 700 km2 inhabitables autour de la centrale de Fukushima ont été divisés en trois : des zones de préparation au retour des habitants dès l'an prochain, des zones à décontaminer à long terme et une zone rouge où les...