Moins de décès liés au cœur ou aux artères, davantage de problèmes psychiques

L'avenir, le
Moins de décès liés au cœur ou aux artères, davantage de problèmes psychiques
Les personnes habitant en Belgique meurent moins souvent qu’auparavant d’affections touchant le cœur ou les artères, mais sont en revanche plus nombreuses avec le temps à décéder des suites d’une maladie psychique.
Articles qui devraient vous intéresser :

700 décès supplémentaires liés à la canicule de juillet

Le Monde
700 décès supplémentaires liés à la canicule de juillet
A l’été 2003, la surmortalité liée à la canicule avait été de 55 %, soit 15 000 décès supplémentaires.

La pollution tue plus que le sida et le paludisme réunis

Le Parisien
La pollution tue plus que le sida et le paludisme réunis
La pollution atmosphérique extérieure est responsable de plus de 3 millions de décès prématurés chaque année. C'est plus que le nombre de décès liés au sida et au paludisme combinés. Ce chiffre...

Le cancer, cause d’un décès sur quatre en Belgique en 2011

L'avenir
Le cancer, cause d’un décès sur quatre en Belgique en 2011
En Belgique en 2011, plus d’un quart des décès étaient liés au cancer selon les chiffres de l’office européen des statistques.

Pourquoi nos artères se bouchent-elles ?

Le Figaro
Pourquoi nos artères se bouchent-elles ?
Le diamètre de nos artères peut se réduire jusqu'à l'obstruction à cause d'une inflammation favorisée par les excès de cholestérol et de sucre : l'athérosclérose.