Notre-Dame-des-Landes, bientôt un dénouement ?

Terra Eco, le
Par
Notre-Dame-des-Landes, bientôt un dénouement ?
Alors que de nouvelles manifestations sont prévues par les opposants à l'aéroport dans les prochains jours, retour sur une année 2015 riche en tensions. Manuel Valls, le Premier ministre, l'avait promis. Au second semestre 2015, les travaux de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes (Loire-Atlantique) seraient engagés. Un an après, il n'en est rien. Les opposants, déterminés à faire abandonner le projet, ont multiplié en 2015 les recours en justice et les actions coup-de-poing. Retour, en dates, sur une (...) - Société / France, Transports, Développement durable
Articles qui devraient vous intéresser :

Notre-Dame-des-Landes : les opposants commencent à libérer la RD281

Le Parisien
Notre-Dame-des-Landes : les opposants commencent à libérer la RD281
« Route barrée ». Ce lundi matin, les journalistes n’ont pas accès à la route des chicanes, à Notre-Dame-des-Landes. Les opposants à la construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes se sont donné...

Nantes : nouvelle manifestation contre Notre-Dame-des-Landes

France Info
Nantes : nouvelle manifestation contre Notre-Dame-des-Landes
Les opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes veulent à nouveau donner la preuve de leur détermination, en organisant un défilé ce samedi à Nantes. Ils prévoient la venue de plus de 200 tracteurs et d'une soixantaine de bus. Les transports en commun seront suspendus dans une partie du...

Le mirage Notre-Dame-des-Landes

Terra Eco
Le mirage Notre-Dame-des-Landes
Ce vendredi, des appels d'offres ont été lancés pour que débutent les travaux à Notre-Dame-des-Landes en 2016. L'occasion de (re)lire notre dossier complet sur la question. / L'archive du jour

Pas d'intervention à Notre-Dame-des-Landes

France Info
Pas d'intervention à Notre-Dame-des-Landes
Mercredi matin, une centaine d'opposants à l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes se sont rassemblés pour empêcher la destruction d'une ferme, menacée par le futur chantier. Si les forces de l'ordre n'ont finalement pas entrepris d'intervention, les opposants restent en alerte.