Non, la pollution ne vient pas des centrales à charbon, mais de l'agriculture et du trafic routier

Terra Eco, le
Par
Non, la pollution ne vient pas des centrales à charbon, mais de l'agriculture et du trafic routier
Ulcéré par la circulation alternée, Pierre Chasseay, l'omnimédiatique délégué général de 40 millions d'automobilistes, assure que les voitures ne sont pas coupables du récent épisode de pollution. A côté de la plaque. C'est son heure. En plein pic de pollution, alors que le plan de circulation alterné sortait pour la deuxième fois des cartons, Pierre Chasseray, délégué général de l'association 40 millions d'automobilistes est monté au front. Face au risque accru de maladies cardiovasculaires, de cancers et de (...) - Mobilités / France, Pollution, Décryptage
Articles qui devraient vous intéresser :

Un Européen sur 4 souffre du bruit du trafic routier

Le Figaro
Un Européen sur 4 souffre du bruit du trafic routier
La pollution sonore créée par le trafic routier est impliquée dans 43 000 hospitalisations chaque année, révèle l'Agence européenne de l'environnement.

Le diesel n’est pas seul responsable de la pollution automobile

Le Monde
Le diesel n’est pas seul responsable de la pollution automobile
L’abrasion des pneus, du revêtement routier et des freins est responsable de 41 % des particules fines en suspension émises par le trafic routier francilien.

Des micros pour mesurer le trafic routier

Techno-car
Des micros pour mesurer le trafic routier
Le projet Ear It expérimente une nouvelle voie pour mesurer l’intensité du trafic routier. Il utilise des petit microphones disséminés sur le routes, captant les bruits de la circulation. Mesurer[...]

La Finlande pourrait être le premier pays à fermer toutes ses centrales à charbon

Futura Sciences
La Finlande pourrait être le premier pays à fermer toutes ses centrales à charbon
La Finlande envisage de fermer sa dernière centrale à charbon d'ici à 2030. L'annonce n'est pas surprenante car la part de cette source fossile est déjà faible et le pays investit depuis longtemps dans les énergies renouvelables. Mais à l'échelle mondiale, la tendance est différente.