Faut-il limiter le gluten lorsqu'on est en bonne santé ?

Bio à la Une, le
Par
Faut-il limiter le gluten lorsqu'on est en bonne santé ?
Faut-il limiter le gluten lorsqu'on est en bonne santé Jadis réservé aux patients souffrant de maladie cœliaque, le régime sans gluten suscite aujourd’hui un véritable engouement auprès des consommateurs en quête d’une alimentation saine. Mais est-il fait pour tout le monde ? Un mélange de protéine omniprésent dans notre alimentation Le gluten est un mélange de deux protéines, la prolamine et la gluténine. Ces deux protéines sont présentes dans les céréales comme l’orge et le seigle, mais aussi dans plusieurs variétés de blés comme le kamut, l’épeautre et le froment. Par conséquent tout ce qui est à base de blé contient du gluten : farine, pain, gâteaux, viennoiseries, pâtes, pizza et couscous, et même certaines tablettes de...
Articles qui devraient vous intéresser :

Le «sans gluten» : une maladie derrière la lubie

Le Figaro
no preview
A l'occasion du colloque de l'association française des intolérants au gluten (AFDIAG) le 31 janvier prochain, Le Figaro fait le point sur la maladie coeliaque, une pathologie méconnue, banalisée par le récent engouement pour les régimes sans gluten.

«Exclure le gluten de l'alimentation n'est pas raisonnable»

Le Figaro
«Exclure le gluten de l'alimentation n'est pas raisonnable»
Le régime sans gluten fait de plus en plus d'adeptes, et pas seulement parmi ceux qui souffrent d'une vraie intolérance.

Le gluten doit-il devenir un ennemi alimentaire ?

Le Figaro
Le gluten doit-il devenir un ennemi alimentaire ?
INFOGRAPHIE - Si l‘intolérance au gluten explique la maladie cœliaque, l'hypersensibilité à ces protéines reste largement inexpliquée.

Ce que la phobie du gluten doit changer dans votre assiette

Terra Eco
 Ce que la phobie du gluten doit changer dans votre assiette
De plus en plus de personnes boycottent le gluten. Parmi elles, certaines se trompent, mais leurs craintes nous apprennent beaucoup sur les erreurs de notre alimentation quotidienne. Dans les commentaires de nos articles ou sur notre page Facebook, vous êtes de plus en plus nombreux à vous...