Renouvelables : l'UE abandonnerait les tarifs d'achat en 2015 et généraliserait les appels d'offres en 2017

Actu Environnement, le
Par
#Energies
Renouvelables : l'UE abandonnerait les tarifs d'achat en 2015 et généraliserait les appels d'offres en 2017
Le projet de lignes directrices en matière d'aides d'Etat aux renouvelables, en cours de préparation par la Commission européenne, prévoit de mettre un terme aux tarifs d'achat en 2015. En 2017, les appels d'offres devraient devenir la règle.
Articles qui devraient vous intéresser :

Energies renouvelables : la CRE veut des tarifs d'achat en lien avec les coûts réels de production

Actu Environnement
Energies renouvelables : la CRE veut des tarifs d'achat en lien avec les coûts réels de production
La Commission de régulation de l'énergie (CRE) se penche à son tour sur la remise à plat des dispositifs de soutien aux énergies renouvelables. Elle préconise un recours prioritaire aux appels d'offres et une adaptation des différents tarifs d'achat.

Renouvelables : la France défend les appels d'offres par filière

Actu Environnement
Renouvelables : la France défend les appels d'offres par filière
La France compte défendre à Bruxelles le maintien d'appels d'offres par filière. Rendre obligatoire les appels d'offres technologiquement neutres ne favoriserait pas un développement efficace et équilibré des renouvelables.

Renouvelables : l'Europe entend les confronter au marché dès 2015

Actu Environnement
Renouvelables : l'Europe entend les confronter au marché dès 2015
Comme attendu, les tarifs d'achat laisseront progressivement la place à un mécanisme de "vente sur le marché plus prime". Pour les installations d'une puissance supérieure à 1 MW (hors éolien), les appels d'offre deviendront la norme dès 2017.

Renouvelables : plaidoyer du Cler pour l'amélioration du dispositif des tarifs d'achat

Actu Environnement
Renouvelables : plaidoyer du Cler pour l'amélioration du dispositif des tarifs d'achat
Il ne faut pas renoncer aux tarifs d'achat, estime le Cler. L'association propose de les améliorer, notamment en ouvrant l'obligation d'achat à l'ensemble des fournisseurs, ou à un opérateur indépendant, pour favoriser les offres "réellement vertes".