La bioéconomie : définitions et limites

Notre Planète, le
La bioéconomie : définitions et limites
On connaissait la biologie, la biodiversité, l'agriculture biologique et voici que (même) l'économie se met au bio avec la « bioéconomie ». Que recouvre ce néologisme peu connu ? Un nouveau concept ? Une nouvelle astuce de communication, voire de greenwashing ? Tentative d'éclairage suite à une conférence donnée par le club des bio-économistes.
Articles qui devraient vous intéresser :

Le développement de la bioéconomie nécessite de juguler l'artificialisation des sols

Actu Environnement
Le développement de la bioéconomie nécessite de juguler l'artificialisation des sols
La richesse de la France en forêts et terres agricoles est un atout pour développer la bioéconomie, estime le Cese dans son rapport 2017 sur l'état de la France. A condition toutefois de juguler l'artificialisation des sols.

Les sept péchés capitaux dans le prisme de la psychiatrie

Le Figaro
Les sept péchés capitaux dans le prisme de la psychiatrie
Le Pr Jean Adès décrypte les relations entre nos définitions du péché et ce que nous considérons comme des comportements déviants ou fous.

Les vertus alchimiques des algues se dévoilent

Le Devoir
Les vertus alchimiques des algues se dévoilent
À défaut de transformer du plomb en or, Simon Barnabé, chercheur en bioéconomie à l’Université du Québec à Trois-Rivières, montrera comment des microalgues peuvent transformer des eaux usées en savons.