Plus d'obèses dans les pays pauvres que dans le reste du monde

Terra Eco, le
Par
Plus d'obèses dans les pays pauvres que dans le reste du monde
Dans les pays en développement, 904 millions d'individus sont obèses ou en surpoids. Trois fois plus qu'il y a trente ans, selon une étude britannique. En cause ? Des changements alimentaires avec plus de viande, de gras, de sucre. Dans les pays en développement, le nombre d'obèses ou de personnes en surpoids a triplé en moins de trente ans passant, entre 1980 et 2008 (1), de 250 millions à 904 millions d'individus, soit quinze fois la population de la France. C'est la conclusion d'un rapport de (...) - Société / Monde, Alimentation
Articles qui devraient vous intéresser :

Népal : les morts pauvres et l’hypocrisie des pays riches

Rue89

    Népal : les morts pauvres et l’hypocrisie des pays riches
Le tremblement de terre du Népal qui touche l’un des pays les plus pauvres du monde nous le rappelle avec horreur : face aux catastrophes naturelles, les peuples ne sont pas égaux, dans la vie comme dans la mort.Pour les pauvres, les inégalités sociales et écologiques se traduisent par un...

2,1 milliards d'humains en surpoids ou obèses

Le Figaro
2,1 milliards d'humains en surpoids ou obèses
En trente ans, aucun pays au monde n'a réussi à inverser la courbe de progression de l'obésité.

Les enfants pauvres, grands oubliés des pays riches

Le Monde
Les enfants pauvres, grands oubliés des pays riches
Dans un bilan annuel, l’Unicef dénonce le fossé grandissant qui sépare les enfants des foyers les plus démunis du reste de la jeunesse dans les pays développés. Et plaide pour une lutte ciblée contre ces inégalités.

ll faut dénoncer la supercherie de l'aide "climat" aux pays pauvres

La Tribune
ll faut dénoncer la supercherie de l'aide 'climat' aux pays pauvres
Chaque jour, Bjorn Lomborg, directeur du Copenhagen Consensus Center et professeur adjoint au Copenhagen Business School , décrypte pour La Tribune les enjeux de la COP21. Au nom de l'aide "climat" aux pays pauvres, les pays riches détournent des sommes destinées à des actions autrement...