Dans 6 ans, il y aura trop peu de médecins pour pratiquer les IVG

L'avenir, le
Dans 6 ans, il y aura trop peu de médecins pour pratiquer les IVG
40 à 50 médecins généralistes pratiquant des IVG dans des centres de planning familial seront pensionnés dans 6 ans. Le rythme actuel des formations ne permet pas d’assurer la relève.
Articles qui devraient vous intéresser :

Cancer : la nécessaire empathie des médecins

Le Figaro
Cancer : la nécessaire empathie des médecins
L'objectif est de pratiquer une médecine plus humaine qui écoute et accompagne au mieux les malades.

Hypnose, acupuncture...: qui a le droit de pratiquer les médecines alternatives ?

Le Figaro
Hypnose, acupuncture...: qui a le droit de pratiquer les médecines alternatives ?
Légalement, les professionnels de santé sont les mieux placés pour pratiquer ces soins. Mais l’absence de règles claires nuit à tous les praticiens.

Médecins : les disparités régionales s'accentuent

Le Figaro
Médecins : les disparités régionales s'accentuent
INFOGRAPHIE - Le nombre total de médecins demeure stable en France mais leur répartition sur l'ensemble du territoire est inégale. L'atlas de l'Ordre des médecins recense les régions qui attirent et celles qui se vident.

Médecins et étudiants s’offusquent du nombre de numéros Inami pour les médecins étrangers

L'avenir
Médecins et étudiants s’offusquent du nombre de numéros Inami pour les médecins étrangers
L’Association belge des syndicats médicaux (Absym) et les organisations étudiantes considèrent qu’il est injuste qu’aucune limite ne soit imposée aux médecins formés à l’étranger pour exercer en Belgique.