Ebola : le Canada durcit les contrôles sanitaires des voyageurs

Le Monde, le
Après avoir suspendu l'émission de visas pour les voyageurs en provenance de pays touchés par l'épidémie d'Ebola, le Canada a durci, lundi 10 novembre, les contrôles sanitaires à sa frontière. Les voyageurs arrivant de Sierra Leone, Liberia et Guinée seront tenus de « se présenter aux autorités de santé publique locales (...) et de s'autosurveiller pendant jusqu'à 21 jours », soit le temps d'incubation du virus, a annoncé la ministre de la santé, Rona Ambrose, dans un communiqué. En cas de symptômes, l'isolement et une prise en charge hospitalière seront immédiatement imposés. Les personnes arrivant au Canada en provenance de pays touchés par l'épidémie d'Ebola devront dorénavant se soumettre à des suivis sanitaires stricts, allant jusqu'à la quarantaine...
Articles qui devraient vous intéresser :

Ebola : les contrôles sanitaires dans les aéroports offrent une protection imparfaite

Le Figaro
no preview
À partir de samedi, les contrôles sanitaires des passagers en provenance des zones touchées par Ebola en Afrique seront renforcés au terminal 2E de l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.

Ebola : les contrôles au départ des aéroports plus efficaces qu’à l’arrivée

L'avenir
Ebola : les contrôles au départ des aéroports plus efficaces qu’à l’arrivée
Les contrôles pour détecter les voyageurs infectés par le virus d’Ebola, au départ des aéroports des pays d’Afrique de l’Ouest touchés par l’épidémie, sont plus efficaces que ceux réalisés à l’arrivée des passagers.

Ebola : la France met en place des contrôles sanitaires dans les aéroports

Le Monde
Ebola : la France met en place des contrôles sanitaires dans les aéroports
Les passagers en provenance des pays les plus touchés par l'épidémie feront l'objet de contrôles renforcés à leur arrivée sur le territoire.

L'Etat de New York durcit ses mesures anti-Ebola

Le Monde
L'Etat de New York durcit ses mesures anti-Ebola
A près la contamination d'un médecin newyorkais, les voyageurs en provenance d'Afrique de l'Ouest qui auront été en contact avec des malades atteints par le virus seront obligatoirement placés en quarantaine.