"Ils sont en prison parce qu'ils ont mené une manifestation pacifique" (militant de Greenpeace)

France Info, le
Par
#Monde #Environnement #hooliganisme #russie #Tour Eiffel
Ce samedi matin, un militant de Greenpeace a été délogé du deuxième étage de la Tour Eiffel. L'activiste était suspendu dans le vide, dans une tente, et avait réussi à déployer une banderole : "Libérez les 30 de l'Arctique". L'objectif : réclamer la libération des militants qui ont investi une plate-forme pétrolière Gazprom, il y a 38 jours, sur le littoral nord russe. Pour Cyrille Cormier, chargé de la campagne Energie à Greenpeace France, il s'agit d'une complète injustice. 
Articles qui devraient vous intéresser :

Manifestation pour les militants de Greenpeace détenus en Russie

France Info
Manifestation pour les militants de Greenpeace détenus en Russie
Des représentants d'une trentaine d'associations se sont symboliquement mis dans une cellule de prison jeudi après-midi à Paris. Ils entendaient ainsi protester contre la détention, en Russie, d'une trentaine de militants de Greenpeace.

Un militant de Greenpeace délogé de la Tour Eiffel

Le Monde
Un militant de Greenpeace délogé de la Tour Eiffel
Un militant de Greenpeace s'était installé dans une tente suspendue depuis le deuxième étage de la Tour pour demander la libération des 30 membres de l'organisation détenus en Russie.

Un vingtième militant de Greenpeace libéré sous caution

Le Monde
Un vingtième militant de Greenpeace libéré sous caution
La justice russe a décidé de remettre en liberté un autre militant de Greenpeace, le suisse Marco Weber, portant à vingt le nombre de militants devant être libérés sous caution.

Intrusion à Gravelines : prison avec sursis pour des militants de Greenpeace

Le Parisien
Intrusion à Gravelines : prison avec sursis pour des militants de Greenpeace
Ils n'étaient restés que huit minutes dans la centrale. Dix-sept militants de Greenpeace ont été condamnés lundi par le tribunal correctionnel de Dunkerque (Nord) à quatre mois de prison avec...