L’université de Mons va cultiver du corail

L'avenir, le
L’université de Mons va cultiver du corail
Après avoir lancé une spin off sur la culture du concombre des mers et celles des algues, l’université de Mons va prochainement s’attaquer à la culture du corail… Avant de s’attaquer aux crabes de mangrove.
Articles qui devraient vous intéresser :

Francis Mons a été élu président de l'AF3V

Actu Environnement
Francis Mons a été élu président de l'AF3V
Francis Mons, président de l'association "Le Limousin à vélo", a été élu à l'automne à la présidence de l'Association française pour le développement des véloroutes et des voies vertes (AF3V). Il succède à Eric Brouwer.

Pourquoi faut-il préserver les barrières de corail ?

France Info
Pourquoi faut-il préserver les barrières de corail ?
Dans les 30 à 40 prochaines années, plus de la moitié des barrières de corail aura disparu. Une catastrophe annoncée pour la biodiversité : les coraux abritent en effet un quart de la biodiversité marine.

Vidéo : le blanchiment d’un corail en accéléré

Le Monde
Vidéo : le blanchiment d’un corail en accéléré
En augmentant la température de l’eau d’un aquarium, les scientifiques ont pu observer une réaction du corail dès les deux premières heures.

En Australie, 93 % de la Grande barrière de corail a blanchi

Le Monde
En Australie, 93 % de la Grande barrière de corail a blanchi
La décoloration est provoquée par la hausse de la température de l’eau, entraînant l’expulsion des algues symbiotiques qui donnent au corail sa couleur et ses nutriments.