Le préfet autorise le rejet des boues rouges dans le Parc national des Calanques

Le Monde, le
Le préfet autorise le rejet des boues rouges dans le Parc national des Calanques
La ministre de l’écologie, Ségolène Royal, a dénoncé cette décision qui autorise l’industriel Alteo à continuer de déverser des effluents aqueux près de Gardanne.
Articles qui devraient vous intéresser :

Boues rouges de Gardanne : le parc des Calanques autorise pour 30 ans le rejet d'effluents liquides

Actu Environnement
Boues rouges de Gardanne : le parc des Calanques autorise pour 30 ans le rejet d'effluents liquides
La parc national des Calanques vient d'autoriser Altéo à rejeter au large du parc les effluents liquides issus du traitement de la bauxite. Cette décision est contestée par Ségolène Royal qui a indiqué ne pas valider la décision en l'état.

Ségolène Royal bloque le dossier des boues rouges polluantes

Le Monde
Ségolène Royal bloque le dossier des boues rouges polluantes
L’usine d'alumine Alteo n’a pas trouvé de solution pour cesser tout rejet de résidus de bauxite en Méditerranée, en plein cœur du parc national des Calanques.

Boues rouges de Gardanne : la Commission rend des avis favorables à l'enquête publique

Actu Environnement
Boues rouges de Gardanne : la Commission rend des avis favorables à l'enquête publique
La commission d'enquête publique a rendu un avis favorable pour le rejet d'effluents liquides au large du parc national des Calanques par l'usine d'alumine de Gardanne. Ségolène Royal, ministre de l'Ecologie, a quant à elle renouvelé son opposition.

Royal désapprouve, mais Alteo peut poursuivre ses rejets en mer

Le Nouvel Observateur
Royal désapprouve, mais Alteo peut poursuivre ses rejets en mer
L'usine de Gardanne peut continuer à déverser non plus ses boues rouges mais ses eaux chargées d'éléments toxiques dans le Parc national des calanques.