Aux Etats-Unis, bientôt encore plus de charbon ?

Terra Eco, le
Par
Aux Etats-Unis, bientôt encore plus de charbon ?
Entre l'Amérique et le charbon, c'est un grand je t'aime moi non plus. Dans un programme dévoilé le 29 mai, le bureau du management des territoires du Wyoming ambitionne d'ouvrir 28 nouvelles concessions. L'Etat de l'Ouest américain abrite le bassin de la rivière Powder, qui représente, à lui seul, 40% de la production de charbon nationale. Et ce nouveau programme pourrait faire exploser le ratio. Les Etats-Unis brûlent 900 millions de tonnes de charbon chaque année. Si le plan proposé était signé après (...) - Les Brèves / Etats-Unis
Articles qui devraient vous intéresser :

Les États-Unis ont brûlé plus de charbon en 2013

Le Devoir
Les États-Unis ont brûlé plus de charbon en 2013
En raison des prix plus élevés du gaz naturel l’an dernier, les États-Unis ont brûlé davantage de charbon. Ce recours accru au pire des combustibles fossiles a d’ailleurs contribué à une croissance des émissions de gaz à effet de serre.

Des centrales à charbon contraintes de fermer aux Etats-Unis

Terra Eco
Des centrales à charbon contraintes de fermer aux Etats-Unis
Conséquence directe de la baisse des seuils de pollution établis par l'EPA, l'Agence américaine de protection de l'environnement, les Etats-Unis ont retiré de leur réseau de distribution électrique 4 600 mégawatts d'énergie charbonnière depuis le début de l'année, apprend-on sur le site...

Malgré sa promesse, Donald Trump ne pourra pas enrayer le déclin du charbon aux Etats-Unis

Le Monde
Malgré sa promesse, Donald Trump ne pourra pas enrayer le déclin du charbon aux Etats-Unis
Le président élu veut relancer la production dans les mines de charbon et ainsi recréer des milliers d’emplois. Un discours démagogique qui se heurtera rapidement à la réalité.

Matières premières : la fin du charbon n’est pas encore arrivée

Le Monde
Matières premières : la fin du charbon n’est pas encore arrivée
King Coal garde pour l’heure sa couronne. Si en Europe ou aux Etats-Unis, l’avenir n’est plus au charbon, le Japon ou de grands pays émergents misent encore sur la houille, abondante et peu onéreuse.