Le Parlement européen devrait entériner en décembre la libéralisation du transport des matières radioactives

Actu Environnement, le
Par
#Gestion des risques
Le Parlement européen devrait entériner en décembre la libéralisation du transport des matières radioactives
A la croisée de la radioprotection des travailleurs, de l'amélioration de la transparence et de la volonté de certains Etats-membres de "fluidifier" le transport de matières radioactives en Europe, le rapport Kovács favorise leur banalisation.
Articles qui devraient vous intéresser :

Marché carbone européen : le Parlement européen accepte de prolonger l'exemption des vols intercontinentaux

Actu Environnement
Marché carbone européen : le Parlement européen accepte de prolonger l'exemption des vols intercontinentaux
Mercredi 13 septembre, le Parlement européen a adopté la prolongation jusqu'en décembre 2020 de l'exemption des vols intercontinentaux aux règles du système d'échange de quotas d'émission de l'UE (SEQE ou UE-ETS). Le marché de carbone européen ne ...

Transport de matières radioactives : l'information du public en question

Actu Environnement
Transport de matières radioactives : l'information du public en question
Chaque année, 777.000 transports de substances radioactives sont réalisés en France, révèle une enquête de l'ASN. La Criirad, qui juge ce chiffre sous-estimé, demande plus de transparence.

Manifestations contre les transports de matières radioactives

France Info
Manifestations contre les transports de matières radioactives
Plus de 200 personnes, dont des élus et des membres d'associations, ont défilé ce matin entre le Blanc-Mesnil et Drancy, en Seine-Saint-Denis. Une marche pour demander l'arrêt des transports de matières radioactives après le déraillement d'un wagon de déchets nucléaires, le 23 décembre à...

Le Parlement européen met sur la table ses propositions pour éviter un nouveau dieselgate

Actu Environnement
Le Parlement européen met sur la table ses propositions pour éviter un nouveau dieselgate
Le Parlement européen demande à la Commission et aux Etats membres d'assainir leurs pratiques en matière de contrôle des émissions polluantes des véhicules. Il propose une série de mesures pour combler les failles qui ont conduit au dieselgate.