Reconnaître les plastiques pour protéger sa santé

Natura Sciences, le
Par
#Santé #bisphénol A #consommez écologique #perturbateurs endocriniens #phtalates #plastique
Reconnaître les plastiques pour protéger sa santé
- Tous les plastiques ne présentent pas la même toxicité. Certains sont inertes et non toxiques.D'autres relarguent des phtalates, du bisphénol A, du styrène et d'autres perturbateurs endocriniens. Lesquels sont sûrs ? Lesquels sont à éviter ? Réponses sur ce poster Cet article Reconnaître les plastiques pour protéger sa santé est apparu en premier sur Natura Sciences.
Articles qui devraient vous intéresser :

Le combat contre les pesticides d'une salariée de la vigne

Le Monde
Le combat contre les pesticides d'une salariée de la vigne
Marie-Lys Bibeyran a lancé une pétition afin de mieux protéger les ouvriers agricoles. Elle veut faire reconnaître le décès de son frère, qu'elle attribue aux produits phytosanitaires, comme un accident de travail.

Environnement. Le continent de plastique du Pacifique peut-il devenir officiellement un pays ?

Courrier International
Environnement. Le continent de plastique du Pacifique peut-il devenir officiellement un pays ?
La taille du “continent” formé par des déchets plastiques dans le Pacifique Nord dépasserait maintenant la taille de la France. Une pétition en ligne, soutenue par une ONG, demande à l’ONU de le reconnaître comme un pays à part entière, avec un territoire et… des citoyens.

Ellen MacArthur : «Il y aura plus de plastiques que de poissons dans l'océan en 2050»

Le Parisien
Ellen MacArthur : «Il y aura plus de plastiques que de poissons dans l'océan en 2050»
L'utilisation massive de plastiques est telle que les océans abriteront plus de détritus plastiques que de poissons en 2050, s'est alarmé mardi le forum économique mondial de Davos. Une mise en garde soutenue...

Des protocoles pour faire valoir les savoirs traditionnels face à la biopiraterie

Actu Environnement
Des protocoles pour faire valoir les savoirs traditionnels face à la biopiraterie
Les peuples autochtones et les communautés locales ont un rôle crucial dans la conservation de la biodiversité, exploitée sans leur consentement. Zoom sur les moyens de protéger ces patrimoines bioculturels et faire reconnaître les droits coutumiers.