Face aux appétits des pétroliers : occupation des zones de forages Arctique

Greenpeace, le
Par
#Energie / Climat #arctic
Face aux appétits des pétroliers : occupation des zones de forages Arctique
La soif des pétroliers en Arctique reste vive, mais notre volonté de la défendre aussi ! Lundi 26 mai au soir, des activistes de 12 nationalités ont bloqué dans son port d’attache néerlandais, Ijmuiden , une plateforme pétrolière de Gazprom en partance pour l’Arctique. Ironie du sort, cette plateforme de Gazprom arbore, peint sur le côté, le message : “la sécurité d’abord“. Nous ne pouvions pas être plus d’accord – et nous avons ajouté notre propre message ! La sécurité d’abord certes, et d’abord celle de cette zone fragile qu’est l’Arctique ! Des plongeurs ont enchaîné la plateforme, l’empêchant de bouger… Jusqu’à leur arrestation ce matin. © Greenpeace / Bas Beentjes Ce matin,...
Articles qui devraient vous intéresser :

Pourquoi les pétroliers reculent face à l’Arctique

Le Monde
Pourquoi les pétroliers reculent face à l’Arctique
Shell n’est pas la première à abandonner les forages dans cette région souvent présentée comme une terre promise pour les compagnies pétrolières, mais qui s’avère des plus hostiles.

Forages : Obama sanctuarise des millions d’hectares maritimes

Le Monde
Forages : Obama sanctuarise des millions d’hectares maritimes
Le président des Etats-Unis a annoncé mardi la mise en place d’une interdiction permanente de nouveaux forages gaziers et pétroliers dans les eaux américaines de l’Atlantique et de l’Arctique.

VIDEO. Une affiche de Greenpeace déployée derrière Ancelotti et Pepe

Le Parisien
VIDEO. Une affiche de Greenpeace déployée derrière Ancelotti et Pepe
Greenpeace a réussi un joli coup en parvenant à déployer une affiche dénonçant les forages pétroliers de la compagnie russe Gazprom dans l'Arctique, pendant une conférence d'avant-match de la Ligue...

Huit militants de Greenpeace interpellés à Genève

Le Monde
Huit militants de Greenpeace interpellés à Genève
Des militants de Greenpeace protestaient mardi contre les forages pétroliers imminents de Gazprom dans l'Arctique devant et à l'intérieur de l'hôtel abritant la conférence Global Energy 2013, principalement sponsorisé par le groupe industriel russe.