Climat : l’Australie pourrait subir davantage d’événements extrêmes

Futura Sciences, le
Par
#climatologie #océan Pacifique #Réchauffement climatique #changement climatique
Climat : l’Australie pourrait subir davantage d’événements extrêmes
Les événements climatiques extrêmes pourraient bien augmenter en Australie, en Asie de l’Est ou dans l'est de l’Afrique. L’océan Indien, qui pilote le climat de ces régions, répondrait au réchauffement climatique en modifiant le régime des vents de surface. En conséquence, l’homologue indien d’El Niño ...
Articles qui devraient vous intéresser :

Climat : des chercheurs du CNRS améliorent la modélisation des évènements extrêmes

Actu Environnement
Climat : des chercheurs du CNRS améliorent la modélisation des évènements extrêmes
Le 20 décembre, le CNRS a annoncé avoir publié dans la revue PNAS une étude permettant d'améliorer le calcul de probabilité d'occurrence d'événements extrêmes dans le contexte du dérèglement climatique. Des chercheurs du laboratoire de physique de...

L’ONU s’inquiète des événements météorologiques extrêmes

Le Devoir
L’ONU s’inquiète des événements météorologiques extrêmes
La planète est mieux préparée qu’auparavant pour affronter des catastrophes, mais elle n’est pas prête à réagir aux événements météorologiques extrêmes de l’avenir.

Le réchauffement a renforcé la fréquence des événements météorologiques extrêmes

Le Devoir
Le réchauffement a renforcé la fréquence des événements météorologiques extrêmes
Le réchauffement a renforcé la fréquence d’événements extrêmes, en particulier les sécheresses et les vagues de chaleur, survenus entre 2011 et 2015, affirme l’Organisation météorologique mondiale (OMM) dans un rapport publié mardi à Marrakech à la COP22.

Le réchauffement climatique renforce la fréquence «d'événements météo extrêmes»

Le Parisien
Le réchauffement climatique renforce la fréquence «d'événements météo extrêmes»
Le réchauffement climatique a renforcé la fréquence d'événements extrêmes, en particulier les sécheresses et les vagues de chaleur, survenus entre 2011 et 2015, affirme l'Organisation météorologique mondiale...