Une anesthésie générale avant l’âge d’un an néfaste pour la mémoire

L'avenir, le
Une anesthésie générale avant l’âge d’un an néfaste pour la mémoire
Une anesthésie générale avant l’âge d’un an pourrait avoir des répercussions sur la mémoire pendant l’enfance, voire au-delà, selon une étude publiée ce lundi.
Articles qui devraient vous intéresser :

L'anesthésie générale peut affecter le cerveau des enfants

Le Figaro
L'anesthésie générale peut affecter le cerveau des enfants
Des chercheurs américains ont montré qu'une anesthésie générale subie dans la petite enfance pouvait altérer la densité de matière grise, et affecter légèrement les capacités cognitives.

À l'hôpital, la musique apaise les douleurs opératoires

Le Figaro
À l'hôpital, la musique apaise les douleurs opératoires
L'effet positif de mélodies familières lors d'une intervention chirurgicale est prouvé, même pour une anesthésie générale.

Comment réduire le risque lié à l'anesthésie

Le Figaro
Comment réduire le risque lié à l'anesthésie
AVIS D'EXPERT- Francis Bonnet, chef du service anesthésie-réanimation à l'hôpital Tenon à Paris explique pourquoi la procédure anesthésique est l'une des procédures médicales les mieux maîtrisées.

eMMC 5.0 : plus d’autonomie pour les terminaux mobiles

GreenIT.fr
eMMC 5.0 : plus d’autonomie pour les terminaux mobiles
Mémoire. Cette nouvelle norme permet au système d’exploitation des terminaux mobiles de piloter la mise en veille de la mémoire flash interne. De quoi augmenter l’autonomie générale sans dégrader le service rendu. Un bel exemple du lien entre écoconception logicielle et matérielle. Lire...