Fiscalité des déchets : le Conseil d'Etat rappelle sévèrement à l'ordre les collectivités locales

Actu Environnement, le
Par
#Dechets / Recyclage
Fiscalité des déchets : le Conseil d'Etat rappelle sévèrement à l'ordre les collectivités locales
Les collectivités locales ne peuvent pas utiliser la TEOM comme bon leur semble pour financer l'élimination des déchets ménagers. En particulier les déchets assimilés.
Articles qui devraient vous intéresser :

Reprise des déchets du bâtiment : collectivités locales et distributeurs engagent le dialogue

Actu Environnement
Reprise des déchets du bâtiment : collectivités locales et distributeurs engagent le dialogue
Les collectivités locales pourraient accueillir certains déchets du BTP dans le cadre de la nouvelle responsabilité élargie des distributeurs. Amorce et les distributeurs engagent le dialogue. Les modalités financières sont un enjeu clé.

1% déchets : les collectivités appelées à contribuer à la gestion des déchets à l'international

Actu Environnement
1% déchets : les collectivités appelées à contribuer à la gestion des déchets à l'international
La loi du 7 juillet 2014 relative à la politique de développement et de solidarité internationale autorise les collectivités locales, compétentes en matière de collecte et de traitement des déchets des ménages, à affecter jusqu'à 1% des ressources...

Amorce appelle à une évolution de la fiscalité déchets et énergie

Actu Environnement
Amorce appelle à une évolution de la fiscalité déchets et énergie
A l'occasion de son 30e Congrès national, l'association de collectivités et entreprises Amorce a détaillé ses engagements et propositions en faveur d'une évolution de la fiscalité sur l'énergie et les déchets ainsi que les écocontributions.

Les propositions d'Amorce pour faire évoluer la fiscalité des déchets et de l'énergie

Actu Environnement
Les propositions d'Amorce pour faire évoluer la fiscalité des déchets et de l'énergie
L'association de collectivités présente de nombreuses propositions visant à modifier la fiscalité des déchets, de l'énergie et des réseaux de chaleur. Elles pourraient faire l'objet d'amendements dans le PLF 2016.