La vie de la banquise arctique se lit désormais dans les algues

Futura Sciences, le
Par
#océanographie #banquise arctique #océan Pacifique
La vie de la banquise arctique se lit désormais dans les algues
Quelle était l’étendue de la banquise arctique voici très exactement 511 ans par exemple ? Grâce à une algue rouge encroûtante, la réponse peut dorénavant être obtenue avec une précision inégalée à ce jour. La raison : Clathromorphum compactum dépose des couches de calcite en fonction de la température...
Articles qui devraient vous intéresser :

La banquise Arctique atteint son minimum annuel

Natura Sciences
La banquise Arctique atteint son minimum annuel
- Il semblerait que la banquise arctique ait atteint son étendue minimale de l'année le 17 septembre, selon le National Snow and Ice Data Center (NSIDC). Sur l’ensemble de l’Arctique, la banquise pluriannuelle couvrait ce jour 5,02 millions de km2 selon les chiffres préliminaires. Cet...

Arctique : le déclin de la banquise pourrait dégrader le climat

Futura Sciences
Arctique : le déclin de la banquise pourrait dégrader le climat
La fonte accélérée de la banquise arctique ne modifie pas seulement l’environnement polaire. De plus en plus d’études tendent vers l’idée que la fonte estivale de la glace de mer perturbe la circulation atmosphérique et joue un rôle dans le développement des événements climatiques...

Réchauffement climatique : fonte record de la banquise arctique en 2016 (MAJ)

Futura Sciences
Réchauffement climatique : fonte record de la banquise arctique en 2016 (MAJ)
Sur les premiers mois de l’année 2016, la banquise arctique a enregistré des fontes record. De nouvelles données, portant cette fois sur l’âge des glaces qui la constituent, semblent ajouter encore aux inquiétudes quant à sa capacité à survivre au réchauffement climatique.

En Arctique, il fait 20 °C de plus que d'habitude, du jamais-vu

Futura Sciences
En Arctique, il fait 20 °C de plus que d'habitude, du jamais-vu
Observation étonnante, la banquise s'est peu agrandie en novembre et a même régressé par endroits. La faute aux températures particulièrement élevées : jusqu'à 20 °C de plus que la moyenne. Celles-ci ont même augmenté en octobre et en novembre dans certaines régions.