Au Japon, l'eau charrie la radioactivité

Terra Eco, le
Par
Au Japon, l'eau charrie la radioactivité
La radioactivité n'est pas forcément là où on l'attend. Emportés par les typhons et la fonte des neige, les radionucléides s'accumulent dangereusement au bord des rivières japonaises. Dans la préfecture de Fukushima, la radioactivité est mo­uvante. Les césiums radioactifs 134 et 137, les principaux radionucléides qui posent problème plus de deux ans et demi après la catastrophe, s'accumulent dangereusement au bord des rivières des zones les moins touchées par les retombées initiales. Ils sont en effet (...) - Fukushima / Japon, Nucléaire
Articles qui devraient vous intéresser :

L'« île de débris » du tsunami japonais n'existe pas !

Futura Sciences
L'« île de débris » du tsunami japonais n'existe pas !
En 2011, le tsunami du Japon a charrié plus de cinq millions de tonnes de débris dans l’océan. Il y a quelques jours, des organes de presse expliquaient qu’une plaque de débris de plus de 70.000 km2 dérivait en direction de la côte ouest des États-Unis. L’information est fausse, et...

Après Fukushima, la radioactivité dans le Pacifique presque revenue à la normale

Le Monde
Après Fukushima, la radioactivité dans le Pacifique presque revenue à la normale
Le croisement des données issues de vingt études sur la radioactivité engendrée par la centrale japonaise a mis en lumière que les niveaux de radioactivité dans le Pacifique redescendaient rapidement.

Japon : nouvelle fuite à Fukushima

Le Monde
Japon : nouvelle fuite à Fukushima
Une mesure a révélé une radioactivité de 30 millisieverts par heure, un niveau plutôt élevé mais essentiellement dû à des rayonnements beta dont les travailleurs peuvent aisément se protéger.

Fukushima : si le Japon "technologiquement avancé" n'a pas réussi à "faire face", ce "serait la même chose chez nous" (ACRO)

France Info
no preview
Fukushima trois ans après. L'Association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest, a suivi de près cette catastrophe. Un laboratoire bas normand a analysé 600 échantillons venus du Japon en deux ans. Une installation du même type a été créée au Japon pour prendre le relais ...