Oubliez l’espace, la «ville-globe du futur» est dans l’océan

L'avenir, le
Oubliez l’espace, la «ville-globe du futur» est dans l’océan
Et si au lieu de songer à coloniser l’espace interstellaire, l’humain s’intéressait davantage à occuper l’aire la plus importante de la planète bleue: la mer? C’est à un tel projet de «ville-globe flottante» que réfléchit très sérieusement une entreprise de construction japonaise.
Articles qui devraient vous intéresser :

En 2050 : l'humanité dépendra davantage des océans

Futura Sciences
En 2050 : l'humanité dépendra davantage des océans
Des navires de transport à la pollution en passant par la pêche, tout est à revoir dans notre gestion de l’océan. Quoi qu’il arrive, nous ne pouvons continuer de cette manière. Déjà, des solutions émergent, pour des navires moins polluants, pour réduire les quantités de déchets...

Oubliez les cadenas, voici cinq idées pour déclarer votre amour dans la rue

Terra Eco
Oubliez les cadenas, voici cinq idées pour déclarer votre amour dans la rue
Des jardins de l'amour, des cœurs en mousse… Voici quelques idées pour remplacer le cadenas, avec l'aide de trois spécialistes de l'appropriation de la ville. Un cadenas fermé à jamais pour symboliser votre amour. Non seulement le symbole n'est pas très bien choisi. Mais en plus, il...

Chronique du futur : les cités bioniques de Vincent Callebaut

Futura Sciences
Chronique du futur : les cités bioniques de Vincent Callebaut
Amener la production agricole dans les cités, produire l'énergie sur place, rapprocher les résidences des lieux de travail et de commerce... Ces idées sont dans l'air pour faire vivre dans le futur des milliards de citadins. Un architecte, Vincent Callebaut, explore ces pistes depuis...

La première ville-forêt se construit en Chine

Futura Sciences
La première ville-forêt se construit en Chine
Le chantier de la première ville-forêt vient de commencer. Imaginée par Stefano Boeri Architetti, connu pour ses tours écologiques, la future cité se situera dans le sud de la Chine et pourra accueillir 30.000 habitants dès 2020. Pas un seul bâtiment ne sera sans végétation, c’est la...