La France presse Bruxelles d'avancer sur les perturbateurs endocriniens

Actu Environnement, le
Par
#Gestion des risques
La France presse Bruxelles d'avancer sur les perturbateurs endocriniens
Paris a inscrit la question des perturbateurs endocriniens à l'ordre du jour du Conseil des ministres du 12 juin. Les preuves scientifiques sont suffisantes pour prendre des mesures de toute urgence selon le gouvernement français.
Articles qui devraient vous intéresser :

Perturbateurs endocriniens: revirement de la France à Bruxelles!

Natura Sciences
Perturbateurs endocriniens: revirement de la France à Bruxelles!
- La France a finalement voté pour les critères définissant les perturbateurs endocriniens. Un revirement qui a permis à la Commission européenne de les adopter dans le cadre de la législation pesticides ce 4 juillet. Les associations demandent désormais au Parlement de les rejeter. Le...

Perturbateurs endocriniens: vote crucial à Bruxelles le 4 juillet!

Natura Sciences
Perturbateurs endocriniens: vote crucial à Bruxelles le 4 juillet!
- Les critères de définition des perturbateurs endocriniens proposés par la Commission européenne étaient attendus pour 2013. Elle les a finalement révélé en juin 2016. Mais la définition oppose les pays et aucune majorité qualifiée ne se démarque. Avec un nouveau vote prévu le 4...

Perturbateurs endocriniens: la menace invisible

Natura Sciences
Perturbateurs endocriniens: la menace invisible
- Les perturbateurs endocriniens sont une nouvelle menace invisible. Le livre «Perturbateurs endocriniens : la menace invisible » (Editions Buchet Chastel, 12€) fait le point sur cette bombe sanitaire à retardement. Cet article Perturbateurs endocriniens: la menace invisible est apparu en...

Comment fonctionnent les perturbateurs endocriniens ?

Le Monde
Comment fonctionnent les perturbateurs endocriniens ?
Bruxelles a obtenu, le 4 juillet, un vote favorable des Etats à son projet, controversé, de définition des perturbateurs endocriniens. Des substances qu’on trouve dans les aliments, pesticides, cosmétiques… et qui menacent la santé des consommateurs.