CEE : l'Etat révise les opérations standardisées pour la troisième période

Actu Environnement, le
Par
#Energies
CEE : l'Etat révise les opérations standardisées pour la troisième période
Les services du ministère de l'Ecologie ont lancé la révision des fiches d'opérations standardisées en s'appuyant sur cinq principes pour les rendre plus "cohérentes". De même, l'élaboration de modèles de déclarations sur l'honneur est en cours.
Articles qui devraient vous intéresser :

CEE : les fiches d'opérations standardisées de nouveau actualisées

Actu Environnement
CEE : les fiches d'opérations standardisées de nouveau actualisées
Un arrêté du ministre de l'Ecologie, publié ce jeudi 21 novembre, crée 35 nouvelles fiches définissant des opérations standardisées d'économies d'énergie dans le cadre du dispositif des certificats d'économie d'énergie (CEE). Il révise également 44 fiches existantes. Aujourd'hui, 269...

CEE : 600 TWh d'économies d'énergie visées pour la troisième période

Actu Environnement
CEE : 600 TWh d'économies d'énergie visées pour la troisième période
Philippe Martin a annoncé un objectif de 600 térawattheures cumulés actualisés pour la troisième période des certificats d'économie d'énergie 2015-2017. Le dispositif sera simplifié et "transparent" comme préconisé par la Cour des comptes.

Certificats d'économie d'énergie : vers un relèvement de l'objectif de la troisième période ?

Actu Environnement
Certificats d'économie d'énergie : vers un relèvement de l'objectif de la troisième période ?
La troisième période se profile et le gouvernement apporte la dernière touche aux textes législatifs et règlementaires. Parallèlement des voix s'élèvent pour demander une révision à la hausse de l'objectif d'économie d'énergie.

Ebola : l’OMS révise son bilan et fait état de 4.951 morts dans huit pays

L'avenir
Ebola : l’OMS révise son bilan et fait état de 4.951 morts dans huit pays
L’Organisation mondiale de la santé a révisé son bilan des décès dus au virus Ebola, un total de 4.951 morts dans huit pays, après avoir estimé que certains cas comptabilisés en Guinée ne relevaient pas de cette épidémie.