Alstom, le mauvais remake français de Dallas

Rue89, le
Par
#Planète #industrie #montebourg #François Hollande #alstom

    Alstom, le mauvais remake français de Dallas
La saga Alstom illustre les contradictions de la politique gouvernementale en matière d’industrialisation. Erratique, illisible et soumise aux pressions du marché, elle connaît échec sur échec, tous magnifiés par le flamboyant Arnaud Montebourg, le ministre du Redressement sémantique. De Florange à SFR, de Pétroplus à Alstom, on ne compte plus...
Articles qui devraient vous intéresser :

Alstom met en avant les "mérites stratégiques et industriels" de l'offre de General Electric

Actu Environnement
Alstom met en avant les 'mérites stratégiques et industriels' de l'offre de General Electric
A ce stade, General Electric a pris de l'avance sur Siemens pour l'achat du pôle Energie d'Alstom. Les administrateurs d'Alstom estiment, à l'unanimité, que l'offre américaine présente des complémentarités quasi parfaites avec l'activité du Français.

Alstom : l'américain GE discute avec des investisseurs français sur l'éolien

Le Monde
Alstom : l'américain GE discute avec des investisseurs français sur l'éolien
Le géant américain General Electric est en concurrence avec l'allemand Siemens pour le rachat de la branche énergie d'Alstom.

PUBLICITÉ • Dallas ouvre l’œil

Courrier International
PUBLICITÉ • Dallas ouvre l’œil
Le symbole d’une surveillance policière généralisée ? Une publicité pour un “certain univers moral” ? Une représentation divine ? L’œil de neuf mètres de diamètre installé en août dans le centre-ville de Dallas “se trouve au cœur de toutes les conversations”, selon D...

Noël Mamère : « Le diesel, un mensonge d’Etat »

Rue89

    Noël Mamère : « Le diesel, un mensonge d’Etat »
Vous avez aimé les scandales de l’amiante et de la vache folle ? Vous allez adorer celui du diesel. Comme si nous assistions à un mauvais remake, médias et politiques nous refont le coup de la surprise, tentant de faire croire au bon peuple crédule que les pics de pollution que nous vivons...