Affaibli, le marché du carbone n'est pas encore mort

La Tribune, le
Par
Affaibli, le marché du carbone n'est pas encore mort
Par un vote en avril dernier, les parlementaires européens ont refusé « un plan de sauvetage » du marché européen du carbone. Le prix de la tonne de carbone – qui avoisinait les 25 euros en 2008 - accroche aujourd'hui péniblement les 3 euros. L'analyse de Paul Rebeyrotte (mc²i Groupe) dans une Tribune d'expert exclusive pour Cleantech Republic.
Articles qui devraient vous intéresser :

Marché carbone: pas encore d’effet sur les habitudes de vie, selon des experts

Le Devoir
Marché carbone: pas encore d’effet sur les habitudes de vie, selon des experts
Plusieurs experts croient que le marché du carbone du Québec n’a pas encore eu d’effet sur les habitudes de vie des Québécois. Mais attention : ça ne veut pas dire pour autant que le marché du carbone restera sans effet à long terme.

Albert est bien mort à Marche-les-Dames

L'avenir
Albert est bien mort à Marche-les-Dames
Alors que des doutes subsistaient chez certains adeptes de la théorie du complot, des scientifiques de la KUL ont enquêté sur la mort du roi Albert Ier , 80 ans après sa mort.

L'Europe peine à corriger les dysfonctionnements de son marché carbone

Actu Environnement
L'Europe peine à corriger les dysfonctionnements de son marché carbone
Le marché carbone était à l'ordre du jour du Conseil des ministres européens de l'environnement du 28 février. Celui-ci a tenté de renforcer le compromis proposé par la Commission afin de limiter la part des quotas gratuits accordés aux cimentiers.

De plus en plus d'Etats fixent un prix au carbone

Actu Environnement
De plus en plus d'Etats fixent un prix au carbone
Le 13 avril, le gouvernement de l'Ontario a annoncé la mise en place prochaine d'un marché carbone. Comme cette province canadienne, de nombreux pays font le choix d'instaurer un système de quota d'émissions de CO2 et/ou une taxe carbone.