« Une médecine déshumanisée »

L'avenir, le
« Une médecine déshumanisée »
Chris Paulis, anthropologue à l’ULg, voit arriver ces consultations virtuelles avec inquiétude. «Comment peut-on croire que cette “ médecine ” de non contact, de non contextualisation pourra poser un meilleur diagnostic ou proposer un traitement plus adapté à la pathologie du patient?
Articles qui devraient vous intéresser :

Les étudiants en médecine dans la rue

L'avenir
Les étudiants en médecine dans la rue
Ce vendredi, des étudiants en médecine manifestent à Bruxelles à l’invitation du Comité inter-universitaire des étudiants en médecine (CIUM).

Six ans d’exil par amour de la médecine

L'avenir
Six ans d’exil par amour de la médecine
Pénélope (prénom d’emprunt) est en première année à la faculté de médecine de Cluj-Napoca. Après avoir raté sa 1re bachelier de médecine en Belgique, la jeune Bruxelloise a choisi de s’expatrier en Roumanie pour accomplir son rêve, devenir médecin.

Numéro Inami : 30 % des étudiants en médecine prêts à jeter l’éponge

L'avenir
Numéro Inami : 30 % des étudiants en médecine prêts à jeter l’éponge
D’après les rumeurs qui montent des auditoires de médecine, environ 30% des étudiants francophones qui terminent leur 7e année de médecine sont découragés face aux quotas Inami.

Vers une médecine plus efficace grâce aux patients

Le Figaro
Vers une médecine plus efficace grâce aux patients
L’efficience des soins repose d’abord sur le questionnement des pratiques.